Les Trinités arrivent aux USA avec l'intention de saisir définitivement les plans de Declare, ses relations avec le Lièvre, voire en prendre le contrôle. Arrivées à Langley, non loin du siège de la CIA où le mystérieux agent "Spirales" est supposé se trouver, Iften est submergé par d'inquiétantes intuitions partagées par Salomé. Tous deux convainquent le groupe qu'une approche frontale est suicidaire : quelque chose ici à l'oeuvre qui dépasse la Lumière et les Ténèbres et se révéler à cet agent pourrait signifier leur destruction. Il est décidé de recourir à des pions humains, des employés de Declare, pour débusquer Spirales et obtenir un maximum d'informations et de moyens de pression.

Provoquant une diversion que Declare ne peut pas ignorer, les Trinités imposent leur volonté à un groupe d'agents intermédiaires que Spirales, en réalité nommé Drummond, vient précisément de leur envoyer afin de gagner du temps et couvrir sa propre fuite. Confrontés aux bouleversantes révélations des Trinités, à leurs pouvoirs et surtout des indices indiquant que tout ce qu'ils pensaient quant aux activités de Declare pouvait être faux, les agents décident d'obtempérer. Sauver sa peau, comprendre les absurdités auxquelles ils viennent d'être exposés, faire tomber le traître Drummond, défendre les USA contre un ennemi intérieur, profiter de cette opportunité pour faire sa place dans les ruines de Declare si un scandale venait à faire vaciller l'organisation, les motivations des agents sont diverses. Mais ce soir, ils savent que quelque chose de capital est en train de se jouer. Et qu'ils ont beaucoup à perdre.

Les joueurs des Trinités interprètent à ce stade les agents de Declare en utilisant les très efficaces règles de Chroniques Oubliées Contemporaines exploitant les options d'Espionnage. COC est un jeu proposé par Black Book Editions.


 Noah Parris, Phyllis Amato, William Mitchell, Natalie Phillips et Debbie Norton sont des agents ou cadres intermédiaires de Declare, basés dans le QG de la société à la périphérie de la cité dortoir de Langley. Tous sont en relation avec l'Agent Sigma Drummond, un supérieur, une référence.

Les agents de Declare découvrent que l'agent Sigma Drummond est impliqué dans des opérations louches auxquelles ils ont eux-mêmes été conduits à participer sans en connaître les détails. Dissimulation de preuves, missions clandestines, Drummond orchestrait pour Wharton, le patron de Declare, le détournement des ressources de l'organisation afin de conduire des recherches liées aux Trinités, au Cercle de Vienne, à la Harde... Wharton était sous l'influence d'un mystérieux conseiller, Evans (le Lièvre), et sa disparition a laissé à Wharton les coudées franches pour utiliser les révélations auquelles il avait eu accès et suivre ses propres plans.

A force d'évoluer en marge de la légalité, des règles de la société, de l'éthique, Drummond s'est peu à peu désolidarisé de Wharton tout en const les tâches q

Début avril 2001.

Les Trinités ont quitté l'Afrique en épuisant les dernières réserves de l'hélicoptère du Cercle de Vienne découvert à la STOP Station en Antarctique. Les semaines passées ont été denses. Le pôle Sud et la découverte du projet Terminus, l'attaque des Tehôns et de Garnier, la destruction du seigneur de Nox en Ituri.

Détruire le Seigneur de Nox qui macérait dans son jus de Ténèbres ne fut pas la croisade à laquelle on pouvait s’attendre en s’opposant à un haut dignitaire du mal. Pas une guerre totale contre une armée, pas un duel échevelé face à un démon majeur. Plutôt une intrusion opportuniste et un coup adroitement placé à un vieillard en sursis. Ou un nourrisson sans défense.

Les Trinités retrouvent la Terre le souffle court, avec une vision plus claire du projet du Cercle de Vienne, soit numériser toute conscience présente et passée pour sauver l'humanité et l'amener dans une nouvelle ère. Si certaines reconnaissent la logique du plan de Dieter, toutes s'accordent sur la nécessité de le combattre et comptent profiter de la trêve conclue avec cette nouvelle force pour offrir une alternative à la création.

Le Seuil détecté par Philibert d'Aujas pulse loin sous les glaces, dans l'obscurité. Les installations autour de la bouche béante du puits ne laissent pas de doute quant à son usage  : non seulement du fret y est précipité mais une plateforme de saut invite les Trinités à se jeter elles aussi dans le vide. Persuadées qu'il s'agit de la procédure permettant de révéler le Seuil, elles s'équipent, s'en remettent à leurs convictions et plongent avec un des techniciens du Cercle survivant.

Garnier disparaît, emportant avec lui une partie du laboratoire : son pouvoir de téléportation arrache une sphère de matière et la moitié d'un de ses alliés qui meurt dans une mare de sang au pied des Trinités.

La station Aquarius apparaît au coeur du continent Antarctique, grain d'activité esseulé au milieu du néant. Un héliport,  des radômes, quelques bâtiments hémisphériques connectés par des coursives et un immense hangar s'articulent autour d'un tronçon de voie ferrée qui dessert un vaste dôme.

Arrivé en Corée du Sud, Gonzague découvre dans le compartiment de la consigne une combinaison ajustée gris pâle, une autre combinaison technique, épaisse, renforcée et isolée, aux allures de treillis militaire, un étrange gant à trois doigts à enfiler sur les pouce, index et majeur de la main droite ainsi qu'une carte d'accréditation pour un hangar de l'usine Hyundai à Ulsan.