Le véhicule abandonné est celui emprunté par le détachement prétendant venir de Vostok pour cueillir Garnier à DDU. Son pilote semble avoir quitté l'habitacle pour marcher dans la neige, se dévêtant par des températures mortelles. Au bout de quelques dizaines de mètres, sa piste s'interrompt brutalement. Une demi-sphère d'environ six mètres de diamètre est excavée dans le sol glacé, parfaite. Aucun débris, aucune trace d'outil, une pure soustraction géométrique.

Le véhicule porte le symbole du Verseau et son confortable cockpit abrite un ordinateur de bord contenant de nombreuses informations utiles, notamment les logs de ses précédents trajets. Une analyse complète permet d'établir que cette chenillette est basée à quelques dizaines de km de là, en un lieu nommé STOP Station. Le 28 février, le véhicule a quitté STOP Station pour un raid de 220 km jusqu'au lendemain. Les Trinités comprendront plus tard qu'il s'agissait d'une campagne de relevés provoqué par les profondes altérations karmiques occasionnées par la manifestation d'Elohim Epinoia, au Loe Pool. Le 14 mars, date de l'arrivée du Tesla, elle se met en route vers DDU et contacte la base avant d'y apparaître à la surprise de tous pour récupérer Garnier. Le 15 mars, le véhicule repart vers STOP Station et y reste deux jours. En effet, le 17 mars, elle repart vers DDU et est finalement abandonnée là où les Trinités la découvrent.

STOP Station est une petite base non répertoriée restée étrangement dissimulée malgré sa relative proximité de DDU. Demi-sphère blanche révélant des faces régulières maillées d’électrum, cette simple protubérance est aisément accessible via une interface rapidement maîtrisée par Simon. D'autant que la base est restée "ouverte", ses dispositifs de verrouillage étant inactifs. Le dôme se rétracte et dévoile le hangar d'un hélicoptère de transport à la technologie anormalement avancée, un monstre blanc et trapu à double rotor capable d'embarquer des containers ou la chenillette entre ses hautes pattes. La fouille de la station permet de découvrir une installation sommaire, un simple avant-poste, un aperçu de la profonde implantation du Cercle de Vienne en Antarctique. Et surtout, elle a été le théâtre d'un massacre. Trois corps sont retrouvés, mutilés, percés de coups de tournevis, enchevêtrés dans des espaces trop exigus pour ne pas imaginer la violence et la puissance de la chose qui les y a fourrés. Les victimes portent ce qui semble être l'uniforme technique de rigueur : une combinaison assez étroite, thermorégulée, associée à une sorte de gant à trois doigts marqué du symbole du Sagittaire. Un outil universel de communication nommé Digit.

On retrouve également des notes manuscrites répandues sur le sol de la salle des communications : elles comportent des schémas et des informations absolument capitales sur les projets du Cercle de Vienne et révèlent même des pans entiers de la mythologie des Trinités.

Les notes des stations STOP et Aquarius reconstituées.

Les logs de l'hélicoptère et les enregistrements des cams de surveillance permettent de reconstituer les événements. L'équipage de la chenillette envoyé chercher Garnier est arrivé par hélicoptère d'une base centrale, profondément enfoncée dans le continent et située à quelques centaines de kilomètres de la station Vostok : la station Aquarius. Non répertoriée elle aussi. Tous redécollent de STOP Station dès leur retour, le 15 mars, puis l'hélicoptère revient le 17 mars, apparemment en catastrophe. Trois hommes en descendent, aux abois, puis les caméras montrent qu'une dernière forme s'extrait de l'appareil à leur insu. Présence maléfique, mouvements impossibles. Cette chose n'est pas humaine et affecte pourtant le visage de Garnier. Les Trinités assistent à l'élimination brutale des occupants de l'hélicoptère et de la STOP Station avant de voir un survivant parvenir à s'enfuir avec la chenillette.
Ce survivant, celui qui a abandonné le véhicule en plein trajet vers DDU et a disparu dans le néant après s'être débarrassé de ses vêtements, n'est autre que Gonzague Verneuil, Trinité opérant en solo depuis quelque temps.

L'hélicoptère est réquisitionné et rapidement maîtrisé. Cap sur la station Aquarius.

Unité de recharge de l'hélicoptère du Cercle de Vienne, une technologie hybride basée sur les Schémas et le Karma. https://www.artstation.com/artist/weeneeds